Article presse « Donation libre »

Angers : un cabinet de thérapies propose ses services en « donation libre ». Un bon plan à l’approche des examens !

Le 1er février 2019, le cabinet de Sophrologie, d’Hypnose et de PNL d’Angers proposera ses services en « donation libre ».

Devant l’engouement des thérapies alternatives et du bien-être à tout prix, avec des tarifs allant de 40 à 80 euros la séance d’une heure, certains d’entre nous cherchent des solutions efficaces pour résoudre des problèmes liés au stress, à la confiance en soi, à la gestion de ses émotions et pour bien d’autres indications encore. Le bien être oui, mais à quel prix… ?

« L’idée est de laisser au consultant la liberté de payer la séance en - donation consciente - en fonction du service qu’il estime lui être rendu et de ce qu’il peut donner. Etant thérapeute depuis plusieurs années, je reçois des personnes qui n’ont pas toujours de gros moyens financiers et sachant qu’il leur est bien souvent nécessaire de faire plusieurs séances pour résoudre une difficulté, le budget peut vite devenir élevé. Là, à la fin de la séance, le consultant donne ce qu’il veut, en conscience, en fonction de ce qu’il estime être juste pour lui. », nous explique David Larcher, à l’origine de cette initiative.

Quand on lui pose la question sur la possibilité que certains puissent vouloir en profiter pour ne rien payer, il nous confie :

«Ce concept est basé sur la confiance et je sais que les personnes qui viennent me consulter sont respectueuses, responsables et engagées dans la résolution de leur difficulté. Il ne s’agit pas ici de séances gratuites mais bien de faire un don financier  « en conscience » en fonction de leurs moyens et de ce qu’ils estiment être le « bon prix » par rapport au service rendu. J’espère très sincèrement que les personnes joueront le jeu car au-delà de cette formule intéressante, je m’investis vraiment et c’est ce qui me permet de vivre et de faire fonctionner mon cabinet ».

Quand on l’interroge sur le principe, Chloé, étudiante en Master de Psychologie, adhère complètement à l’idée :

« Je rencontre une période difficile en ce moment, les périodes d’examens approchant, je n’arrive pas à gérer mes émotions et le stress prend le dessus. J’ai déjà consulté une sophrologue qui faisait aussi de l’hypnose il y a quelques années et ça m’avait vraiment aidé. En revanche ce sont mes parents qui réglaient 50 euros à chaque fois. Aujourd’hui, je n’ai pas de gros moyens financiers et je sais que j’ai besoin de plusieurs séances. Pouvoir donner ce que je peux me permet de m’organiser et de ne pas louper de séances. J’ai déjà pris rendez-vous avec M.Larcher pour une première consultation et je donnerai en fonction de ce qui me semble être le « juste prix » et en fonction de mes moyens tout en restant en accord avec mes valeurs morales car au-delà de ce que j’aime trouver comme « bon plan », j’estime que tout travail mérite salaire ».

Derrière ces propos, Il faut avouer que le concept est attirant, une bonne nouvelle concernant les accros au « bons plans ». Espérons maintenant que l’agenda ne se remplisse pas trop vite et qu’il restera de la place !!